Article
  • BioWeb
  • Blog
  • Jeûne intermittent (fasting), c'est quoi ?
Santé

Jeûne intermittent (fasting), c'est quoi ?

Oui, je continue de manger des gâteaux.

Comme moi tu cherches à perdre ta brioche sans arrêter la brioche ?

Au delà de cet objectif parfaitement réducteur, le jeûne intermittent n'est pas un régime au sens où on l'entend communément.

C'est un mode de vie, une manière différente de s'alimenter qui remet en question le modèle traditionnel occidental : Petit déjeuner/Déjeuner/Dîner.

Allez, je finis de m’empiffrer et j'te raconte tout ça.

J'ai pas l'temps, abrège !

Aujourd'hui je peux le dire, adopter ce mode d'alimentation est un des meilleurs choix que j'ai fait de toute ma vie.

J'ai maintenant l'intime conviction que tout ce qu'on nous rabâche depuis notre enfance sur ce sujet  (Manger le matin, faire 3 repas par jour, ne pas manger beaucoup le soir etc..) est surtout fait pour nous pousser à la surconsommation.

Je ne peux qu'inviter quiconque en a la possibilité, la curiosité, la volonté et la condition (hors contre-indication médicale) de se lancer dans cette expérience fascinante qui change une vie.

Qu'il est bon d'être en forme, ni trop maigre, ni trop gros, et de prendre un tel plaisir à manger.

Accèder à la version courte 

Pré-requis

Ce qui suis n'est pas un "tumappellesmonsieurleprésidentoumonsieur-el" (ou Manuel dans le langage familier. Si t'as pas compris la vanne, ça s'passe par là).

C'est un moyen d'attirer ton attention sur une alternative à travers mon expérimentation, qui j'espère te permettra à ton tour de te faire ta propre expérience sur le sujet.

Je ne suis pas un "scientifique", je te livre ici mon expérience personnelle.

Je ne vais pas décrire un régime miracle, je ne crois pas aux régimes restrictifs qui veulent réduire le nombre de calories sans s'appuyer sur des bases solides.

Voilà les 2 bases qui ne me semblent pas obligatoires mais essentielles :

Alimentation

Saine et bio. Je ne suis ni vegan, ni fervent défenseur de la viande. Je mange de tout raisonnablement en privilégiant les légumes et les fruits. Même si tu ne changes pas ton régime alimentaire, tu auras un résultat.

Exercice

Le sport est un accélérateur et un moyen de garder la forme dans tous les sens du terme. Je le fais le plus possible pendant les phases de jeûne. Mais oui, c'est pas obligatoire, tu peux avoir un ventre plat sans tablettes de chocolat.

Aucune de ces bases n'est vraiment obligatoire.

Le jeûne intermittent aura quand même un impact mais il faudra être plus patient.

Cette expérience te demandera de la rigueur et de la volonté, alors si tu viens à reculons passe ton chemin.

Ce que je peux dire c'est que cette nouvelle perspective est devenue pour moi une évidence, et m'a convaincu que le modèle imposé des 3 repas par jour (quand c'est pas 4 ou 5) est une hérésie.

Mon expérience

Je fais 1m71, j'oscillais entre 62,5kg et 67kg.

Je suis parti gonflé à bloc. Tant qu'à expérimenter autant le faire à fond.

J'ai donc combiné ces 2 bases et elles m'ont permis d'atteindre mes objectifs beaucoup beaucoup plus rapidement.

Je mange donc sainement et je fais de l'exercice 4 à 6 fois par semaine.

Quand tout a commencé

Ne me demande pas pourquoi je me suis lancé avec un objectif de 3 jours de jeûne sec, c'est à dire sans boire une goutte d'eau.

Je pense que je voulais connaître le pire avant de chambouler mon modèle.

Et bien je peux te dire que ça a été dur ! Et bien plus que la faim, c'est le sevrage et la perte des mauvaises habitudes qui a été le plus difficile.

Je me suis rendu compte que toute ma journée était régie par la bouffe. Il m'arrivait de tourner en rond, ne trouvant pas quoi faire parce qu'à ce moment là j'aurais été en train de me faire un encas, boire un thé ou un café, etc...

J'ai tenu 2,5 jours et j'ai estimé que c'était suffisant pour ma prise de conscience.

Cette expérience a été déterminante pour la suite.

C'est grâce à ça que j'ai trouvé la volonté de me sevrer. J'ai compris malgré la souffrance dûe au sevrage que c'était la bonne chose à faire. 

Pourquoi j'ai décidé de m'y mettre ?

Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu des poignées d'amour plus où moins généreuses mais je n'ai jamais été en surpoids.

J'ai toujours vu ces excroissances comme des anomalies témoins de mon inattention et manque d’intérêt pour ma santé.

J'ai toujours tenté de les faire disparaître mais sans jamais y arriver. Et pourtant, j'ai pas chômé !

Je me suis lancé à corps perdu dans le programme freeletics, j'ai couru à coup de 10km, j'ai changé pour une alimentation plus saine et bio.

Mais rien à faire cette bouée de lipides était toujours là.

Puis alors que je glandais sur Youtube, je suis tombé sur cette vidéo de chats qui pète :

C'était fun. J'ai ri. Puis je me suis dit, ça va pas t'enlever ta bouée.

Au fil de mon glandouillage, j'ai commencé à voir apparaître des recommandations sur le fasting. Un apollon blindé de muscles a commencé à me faire rêver.

De vidéo en vidéo, je suis tombé sur encore et toujours plus de vidéos, dont une sur le jeûne.

Puis, friand de nouvelles expériences, je me suis lancé !

Point de départ

Au delà de la volonté de perdre du poids, ce qu'on appelle le jeûne intermittent (ou fasting en Corée du nord) n'est pas un régime mais une autre manière de s'alimenter, qui s'affranchit du modèle occidental :

Petit déjeuner

Matin

Déjeuner

Midi

Dîner

Soir

Mon expérience

Je dois reconnaître que j'avais déjà quelques facilités car dans mon quotidien je n'adhérais déjà pas particulièrement à ce dogme, sous le feu nourri de certains amis qui se scandalisaient de me voir sauter des repas régulièrement, drivés par ces idées bien occidentales, qu'il faut manger beaucoup le matin, normalement le midi et léger le soir.

Mais bon quand j'avais pas faim, je ne mangeais pas ou très peu.

Mais je me suis quand même fait prendre au piège de ces rendez-vous culinaires quotidiens. Et je me suis vu manger sans faim, juste parce que c'était l'heure.

J'ai vu mon poids faire le yoyo entre 62 et 67kg, entre habitudes et "mini jeûne" sans vraiment savoir ce que je faisais.

Mais ça va peut être te paraître dingue, mais je constatais effectivement que quand j'arrêtais de manger, je perdais du poids.

Truc de dingue.

Objectif Poids de forme

Il existe plein de "méthodes scientifiques" pour tenter de se faire une idée de son poids de forme.

Aucune ne me convient.

Si tu n'as pas de balance, il est intéressant de s'en équiper pour suivre ta progression, ce qui pour moi a été une véritable source de motivation.

Suivre sa progression est très important à mon sens. Ce qu'il faut comprendre c'est que lorsque mon corps s'est approché de mon poids de forme, la perte de poids s'est réduite naturellement.

Mon expérience

J'utilise une balance Nokia Withing pour suivre mon poids/masse grasse.

Balance Wiithings

Mon poids idéal est celui où je me sens bien, ni trop maigre, ni trop gros. Il prend en compte mon activité professionnelle et physique. Je ne cherche pas à être une montagne de muscles ou à avoir la peau sur les os, je cherche l'équilibre.

J'ai longtemps cru que mon poids de forme était 62,5kg. Mais cette expérience me révèle qu'il est plutôt autour de 59/60kg.

Alors ça consiste en quoi ton truc là ?

C'est très simple.

Quotidiennement, tu as une fenêtre de jeûne et une fenêtre d'alimentation.

Ta fenêtre de jeûne doit faire minimum 14H continues et ta fenêtre d'alimentation maximum 10H continues.

C'est le 14/10.

14H
Pas manger
10H
Manger

Mais on peut aussi faire le 16/8.

16H
Pas manger
8H
Manger

Ou encore le 18/6.

18H
Pas manger
6H
Manger

Et enfin le 20/4.

20H
Pas manger
4H
Manger

Tout ça permet une marge de progression pour ne pas trop souffrir quand on débute.

Pendant la fenêtre d'alimentation, je fais ce que je veux en restant raisonnable. Inutile de s'péter le bide.

Mon expérience

J'oscille entre 16/8 et 20/4 en essayant de favoriser le 20/4 pour maximiser l'efficacité.

Aujourd'hui je ne souffre plus de la faim. Je suis sur une moyenne de 18/6 et je me suis très bien adapté.

La technique

Bon, place au moment chiant.

N'ayant pas la compétence technique pour t'expliquer le pourquoi du comment, voici quelques explications provenant du site du Dr. Mercola.

[...]

Les bienfaits pour la santé du jeûne intermittent

Le jeûne est une pratique courante ancienne, puisqu’il fait partie de certaines pratiques spirituelles depuis des millénaires. Mais la science moderne a confirmé qu'il existait de nombreuses bonnes raisons de pratiquer le jeûne, dont voici quelques exemples :

  • Il normalise la sensibilité à l’insuline et à la leptine , stimule l’efficacité énergétique mitochondriale : L’un des principaux mécanismes qui rend le jeûne intermittent si bénéfique pour la santé est lié à son impact sur la résistance à l’insuline. Le sucre est une source d’énergie pour le corps, mais il favorise également la résistance à l'insuline lorsqu’il est consommé en quantité excessive, que l’on trouve dans l'alimentation moderne, basée sur les aliments transformés et la malbouffe. La résistance à l’insuline est elle-même un vecteur important de diffusion de maladies chroniques telles que maladies cardiaques ou cancers. Le jeûne intermittent aide à réinitialiser le corps afin qu’il utilise la graisse comme source d’énergie principale, et des preuves de plus en plus nombreuses confirment que, lorsque le corps prend l'habitude de brûler des GRAISSES plutôt que du sucre comme source d’énergie principale, le risque de maladie chronique s’en trouve considérablement réduit.

  • Il normalise le taux de ghréline, connue sous le nom « d’hormone de la faim ».

  • Il favorise la production d’hormone de croissance (GH) : La recherche a montré que l’augmentation du taux de GH due à la pratique du jeûne pouvait atteindre 1.300 pour cent chez la femme, et 2.000 pour cent chez l’homme, cette hormone jouant un rôle important dans la santé, la condition physique, et le ralentissement du processus de vieillissement.

  • Il abaisse le taux de triglycérides et améliore les marqueurs d'autres maladies.

  • Il réduit le stress oxydatif : Jeûner ralentit l’accumulation des radicaux libres oxydatifs dans les cellules, prévenant ainsi les dommages oxydatifs aux protéines cellulaires, lipides et acides nucléiques, dommages associés au vieillissement et aux maladies.

[...]

Source : Comment le jeûne intermittent peut vous aider à vivre plus longtemps, en meilleure santé sur french.mercola.com

La technique en vidéo - 19min51

À table !

Et vient le moment tant attendu, après avoir jeûné entre 14 et 20h, ça n'a l'air de rien mais fais l'expérience, même une fois, et tu verras la délivrance.

Pendant tes 4 à 10H d'alimentation, tu fais comme tu le sens toute raison gardée.

Va pas faire tous les jours une commande de 200 balles chez Burger King.

Mon expérience

Voilà comment ça se passe pour moi.

16h ou 18H, je mange un morceau de pain.

Me demande pas pourquoi, j'écoute mon envie du moment, je ne me pose pas la question du bien et du mal.

Puis je grignote un peu dans la foulée. Je peux boire un peu de lait d'amande ou de riz, manger quelques dattes, et je tape un chouilla dans les restes du midi. Une cuillère par ci de ci et une cuillère par là de ça.

Je reste raisonnable et mange sans me remplir pendant 10/15 minutes.

Puis à 19h, viens le moment du repas. Je mange normalement, peut-être légèrement plus en quantité que dans le modèle 3 repas par jour.

A 21H, je peux manger une ou deux oranges, du chocolat, ou une glace.

Est-ce que je peux boire ?

Oui, tu peux boire, MAIS...

Le jeûne sec est beaucoup plus efficace pour des raisons qui sont très bien expliquées par Mister T. Casasnovas.

Explication en 1 minute

Mon expérience

Je ne fais que du jeûne sec, c'est à dire sans boire du tout.

En ce moment je bois un café le matin mais parce que les nuits sont dures avec ma petite de 5 mois. Je compense en faisant du 20/4 (Cf.plus bas).

Quoiqu'il en soit le café n'est pas si mauvais que ça car il favorise la perte de graisse. 

Cf. Café pour maigrir

On peut faire des écarts ?

Oui, il ne faut pas voir ces principes comme des règles absolues.

Tu te gères mieux que n'importe qui. L'important c'est de s'écouter.

Mon expérience

Si je dois faire un écart, par exemple manger le matin, le midi et le soir parce que je suis en vacances avec la famille, je rattrape cette journée par un jeûne sec de 24H à 40H en fonction de comment je me sens.

C'est dur ?

Oui. Du moins au début.

On va pas se mentir, je suis passé par des moments d'introspection, de réflexion, d'auto-analyse, de solitude, d’absence, de faiblesse.

Mais ce que j'ai atteint en retour en vaut la chandelle.

Mon expérience

Quand j'ai commencé, mes habitudes et mon estomac m'ont joué la vie dure. Je me suis senti obsédé par la bouffe.

J'ai eu un peu mal au crâne pendant le phase d'adaptation qui a duré pour moi environ 3/4 jours.

J'ai eu envie de céder. Je n'ai pas lâché. J'ai été jusqu'au bout de l'expérience.

J'ai eu des conversations avec mon estomac qui me demandait : Mais pourquoi tu t'infliges ça ?

La réponse était simple pour moi, mon estomac était drogué, il ne me rendait pas lucide.

Et pour le sevrer il faudrait passer par des moments qui allaient mettre à l'épreuve ma détermination et ma volonté.

Je devais comprendre à ce moment là que comme pour toute dépendance, le sevrage se fait toujours dans la douleur physique et mentale.

Mais ce sevrage a une fin et comme dans un marathon, les sentiments de libération et d'euphorie une fois les objectifs atteints sont indescriptibles.

Aujourd'hui j'ai l'intime conviction que ce que j'expérimente n'est pas le fruit d'une lubie mais bien un retour à une logique du corps qui n'est dépendante d'aucun événement extérieur.

Continuer le sport ?

Oui, et même commencer si tu ne fais aucune activité.

L'activité physique est un des 2 piliers.

Mon expérience

Je suis le programme freeletics depuis maintenant 2 ans et j'utilise des haltères pour compléter.

J'en fais entre 4 et 6 fois par semaine pendant 30min à 1H.

Faire du sport ou une activité physique est un accélérateur et permet de compenser la perte de graisse par du muscle.

L’intérêt réside aussi dans la motivation car mes efforts sont bien plus visibles que si je ne faisais pas de fasting.

L'aspect économique

Et il est loin d'être négligeable !

En réhabituant mon estomac, en mangeant des quantités normales et qui correspondent réellement à mon besoin, j'ai beaucoup moins consommé.

Mon expérience

J'ai calculé entre 30 et 50% de bouffe en moins sur le budget habituel, c'est énorme !

Progression

A partir du moment où il y a restriction de calorie, il y a résultat.

Plus tu as à perdre plus les résultats sont importants les premiers jours.

Mon expérience

Et j'ai vu des résultats très rapidement me concernant pour ne pas dire fulgurants.

Je suis passé de :

  • 62,5kg et 14% de masse grasse au 15 mai
  • à 60,3kg et 10,1% de masse grasse le 28 juin,
  • soit en 40 jours environ.

Et crois moi, de 14% à 10% c'est très visible sur le corps et gratifiant.

Dans cette période j'ai fait 2 fois un jeûne un peu plus long de 24 à 40h pour compenser des écarts.

Je m'attends maintenant à une stabilisation à 59/60kg pour 10/11% de masse grasse.

Je l'ai senti sur mon corps, mes poignées d'amour se sont totalement évanouies, alléluia. Une motivation supplémentaire.

Mon ventre est totalement plat et mon appétit a changé. Je ne ressens pas plus de fatigue maintenant que je suis habitué, au contraire.

Plus j'avance, plus je suis convaincu de faire les bons choix.

Certes je ne pars pas de très loin, mais j'obtiens quand même des résultats positifs, visibles et ressentis.

Version courte

T'as cliqué sur voir la version courte feignasse !

Pourquoi ?

  • Mettre mon corps au repos
  • Me détoxyner
  • Améliorer mon métabolisme
  • Tirer mon énergie des graisses et non des sucres
  • Perdre du poids ou des graisses résistantes
  • C'est gratuit et économique. Y'a rien a vendre. 

Pour qui ?

Tout le monde.

Excepté ceux qui ont des problèmes spécifiques liés aux hormones (exemple diabète).

T'as un doute, consulte un spécialiste avant !

Principe

Le plus "connu", le 16/8

  • pendant 16H > Jeûne
  • pendant 8H > Mange.

Je décide seul comment je répartis ces 2 phases.

Exemple :

  • Je jeûne de 00h00 à 16h00
  • Je mange de 16h00 à 00h00.

Personnellement, je fais plus du 18/6 et du 20/4.

Je mange uniquement entre 16H/18H et 22H00.

Je maximise l'efficacité en :

  • faisant du sport ou une activité physique, 
  • m'alimentant sainement et sans excès.

Résultats

  • Ils sont spectaculaires pour ma part.
  • Je suis passé de 62,5/67kg à 59/60kg
  • Je suis passé de 13%/14% de masse grasse à 9/10%
  • J'ai enfin perdu ces satanées poignées d'amour.
    J'ai encore du mal à y croire tellement je pensais que c'était immuable.
  • Je suis libéré, délivré, je n'mentir.. de cette sensation de faim permanente.
  • Je ne suis plus obsédé par la bouffe.
  • J'ai retrouvé un plaisir immense à m'alimenter.

Bilan

On fait le bilan calmement, en s'remémorant chaque instant.

Les +

  • J'ai moins faim donc je mange moins mais mieux.
  • Chaque repas me procure un plaisir décuplé.
  • J'ai atteint mon poids de forme rapidement et durablement
  • J'ai perdu le gras que j'avais en trop et je me sens mieux dans ma peau.
  • Je fais des écarts sans culpabilité.
  • Je me mets à l'épreuve dans un changement profond, je travaille ma volonté et ma rigueur.
  • Il ne faut pas négliger l'aspect économique, je mange à ma faim, donc je mange moins, mon budget bouffe est quasiment divisé par 2.

Les -

  • les 14H à 20H de jeûne peuvent paraître long au début.
  • Maux de tête durant la phase d'adaptation.
  • En fonction de ma fenêtre d'alimentation, je sors du modèle standard et donc je suis susceptible de sauter des repas. Ça peut être "embêtant" socialement. Mais bon il suffit de l'expliquer !

Je suis pas prêt de changer de mode d'alimentation. Il me correspond bien et les bénéfices sont réels et étonnants.

Et les autres ?

Voici quelques vidéos pour aller un peu plus loin et écouter d'autres témoignages.

Playlist Youtube sur le jeûne intermittent

Si tu veux creuser toujours plus le sujet voilà ma playslist Youtube sur le sujet.

Retour

Commentaires


Ne manque pas

BioWeb

Luenn créations fait appel à BioWeb !

Virginie, de Luenn créations, m'a missionné pour la refonte de son logo et la création de son site Internet.

Virginie est illustratrice et elle est vachement sympa.

Virginie a du talent et il lui fallait un site brillant.

Virginie vend ses lampes équipées d'électricité biotique et s'ancre dans la tradition Feng Shui.

Venez jeter un oeil !

www.luenn-creations.fr

BioWeb

J'ai pas besoin de site Internet

Et oui encore en 2018, certains se posent la questions "Est-ce que j'ai vraiment besoin d'un site Internet ?"

Je vais te dire pourquoi c'est intéressant d'en avoir un et dans quelle mesure.

Range ta canne à pêche, on y va.

BioWeb

10 bonnes raisons de choisir BioWeb

Pourquoi 10 ? Parce qu'il y en avait pas loin de 1000 mais l'article aurait été trop long.

Oui, je sais ce que tu te dis. "Ce gars a l'air fantastique !" Mais qu'est ce qu'il a de plus que les autres ?

Patience, je finis de passer la tondeuse et je te dis quoi.

D'autres trucs à lire

Santé

Jeûne intermittent (fasting), c'est quoi ?

Comme moi tu cherches à perdre ta brioche sans arrêter la brioche ?

Au delà de cet objectif parfaitement réducteur, le jeûne intermittent n'est pas un régime au sens où on l'entend communément.

C'est un mode de vie, une manière différente de s'alimenter qui remet en question le modèle traditionnel occidental : Petit déjeuner/Déjeuner/Dîner.

Allez, je finis de m’empiffrer et j'te raconte tout ça.

Fun

Les bouches à pipe

Absurde, drôle, fin, poétique, culte, Jimmy Conchou nous embarque dans son univers sans queue ni tête, où se mélangent, s'entrechoquent, s'observent toute une ribambelle de personnages hauts en couleurs.

Le tout, soutenu par des dialogues et silences mémorables, et une auto-production exceptionnelle Luxyfilms.

Tout le monde n'y sera pas sensible mais personne n'y sera indifférent.

Alors tu aimes les blondes à moustache ou les brunes à barbe ? Tu vas être servi.

Web

Youtube Premium et Youtube Music

On y est, Google vient de mettre en ligne sa nouvelle offre Youtube Premium et Youtube Music.

Qu'est ce que c'est ?

C'est un Youtube sans publicité et un spotify/deezer like.

Fun

Savez-vous planter des choux ?

Un peu de culture ça fait pas d'mal !

BioWeb

Des photos, oui, mais pas n'importe lesquelles !

15 ans que je fais ce métier et j'ai vu de tout !

Du meilleur au scandaleux.

Obtenir du client, des photos de qualité, bien calibrées est souvent un véritable combat.

Mais ne t'en fais pas, si y'a d'la baston, je fonce dans une cabine téléphonique, bim bam boum, me v'là !

Fun

Des fraises et de l'ail, bio bien sûr

Qui aurait eu l'idée un jour d'associer la sucrosité et la douceur des fraises à la puissance piquante de l'ail ?

Ben j'ai testé pour toi, et le résultat n'est pas si surprenant.

Vampire, passe ton chemin !